01/01/2006

Retour à la case départ

Il faut que je reprenne l'histoire dès le début.
Mon histoire d'amour avec la Tunisie commença donc en 1998. A l'époque, je travaillais déjà, mais sentimentalement c'était le grand néant. J'étais plutôt déprimée et sincèrement, je n'attendais pas grand chose de la vie.
Or, un jour, ma mère me proposa de partir en vacances avec eux et un couple d'amis rencontrés 3 ans plus tôt à Hammamet. Je n'étais pas fort emballée par le projet, mais l'idée de découvrir le continent africain me plaisait quand même bien, alors j'ai accepté.
6 avril 98: départ pour Djerba
Escale à Tozeur, les portes du désert, 30°c à 18h00! C'était déjà impressionnant!L'arrivée à Djerba fut tardive, nous sommes arrivés à l'hôtel passé 23h00! Nous logions à Zarzis, à l'hôtel Giktis.
Ce n'est que le lendemain matin que j'ai vraiment ressenti le dépaysement. Le climat tempéré, l'architecture orientale, les palmiers, les cactus et les gens si accueillants et si souriants.
Notre séjour étant de courte durée, nous avons commencé très tôt nos visites:
l'île de Djerba, en passant par la chaussée romaine,
Matmata avec ses maisons troglodytes,
Médénine avec ses ksours
et l'oasis de Gabès.
J'aurai l'occasion de revenir sur ces différents lieux plus tard.

Nous avons même eu la chance (euh?!?) de vivre une tempête de sable!
Pour la petite histoire de coeur: en allant faire mes achats à la boutique de souvenirs de l'hôtel, je suis tombée sous le charme du vendeur. Depuis, il n'est plus jamais sorti de ma vie... (à suivre)

10:25 Écrit par Khadija | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ah la tunisie ton site me fait rêver. J'y suis allé par deux fois et je m'y suis fait des amis. Particulièrement avec un ami très cher avec lequel je reste en constante relation. J'aime ville de Tunis et particulièrement sa médina. Mais je reconnais le charme de Sidi Bou Saïd ; la Goulette : un endroit que j'aime parce que j'y ai aussi des amis, venus de différents horizons et ayant trouvé là leur point de ralliement. Merci pour ton blog

Écrit par : vjanos | 01/01/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.