04/11/2006

Parc National de l'Ichkeul

Le parc national de l’Ichkeul inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

Brève description

Le lac et les zones humides de l'Ichkeul constituent un relais indispensable pour des centaines de milliers d'oiseaux migrateurs – canards, oies, cigognes, flamants roses, etc. – qui viennent s'y nourrir et y nicher. Le lac est l'ultime vestige d'une chaîne de lacs qui s'étendait jadis à travers l'Afrique du Nord.

site_8

 

 

Le Parc national de l'Ichkeul a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril en 1996 à cause d'une augmentation de la salinité de ses eaux. Le phénomène menaçait ce sanctuaire de centaines de milliers d'oiseaux migrateurs. Les autorités tunisiennes ont mis fin à l'utilisation agricole des eaux du lac, réduisant la salinité et permettant le retour de nombreuses espèces d'oiseaux dans ce Parc inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1980.

Les commentaires sont fermés.