12/01/2007

Star Academy Maghreb, bientôt en Tunisie.

Star Academy Maghreb
C’est pour bientôt !
Le mois de février sera la date fatidique du lancement de la nouvelle chaîne privée Nesma TV, créée par «Karoui & Karoui Entertainment», le fer de lance sera la très attendue Star Academy Maghreb, émission phare de la chaîne.

C’est lors de la conférence de presse tenue hier matin à Tunis que Ghazi Karoui, en présence de son invitée d’honneur Alexia Laroche-Joubert, a annoncé la bonne nouvelle. Une nouvelle qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois.

Le tournage de la Star Academy Maghreb se fera chez nous en Tunisie en exclusivité sur Nesma TV, en partenariat avec Endemol, leader international de la production audiovisuelle des programmes de divertissement et de télé-réalité.

Durant 4 mois, 14 étudiants suivront des cours sous la direction de professeurs maghrébins pour devenir de véritables stars en perfectionnant leur voix, leur présence scénique ainsi que leur façon de bouger et de danser sur scène. De grandes stars de la chanson maghrébine et internationale soutiendront les étudiants tout au long de ces 14 semaines.

Le vendredi de chaque semaine, les étudiants présenteront en prime-time un show d’environ 2h00 retransmis en direct, ainsi qu’une quotidienne de 52 minutes, qui reprendra, en différé, les moments les plus forts de la journée. D’un autre côté, des tranches de 2h00 diffusées à plusieurs moments de la journée nous feront découvrir la vie au quotidien de l’Académie.

Pour arriver à mettre sur place tout ce travail et respecter les délais du lancement de la chaîne (mois de février), une grande équipe fraîchement formée est mise à contribution.

Telle une fourmilière, la boîte de production via la chaîne de télés’active pour donner les dernières retouches aux préparatifs de cette grande entreprise. Et ceci n’est pas de tout repos puisque le lancement de la chaîne se fait en même temps que ce grand programme.

Pour les besoins de ce reality-show doublé de prime-time: un château qui hébergera les candidats des quatre pays du grand Maghreb: la Tunisie, le Maroc, l’Algérie et la Libye, en plus des professeurs de chant, de théâtre, de danse et d’éducation physique, ainsi que le studio qui sera la scène des soirées hebdomadaires qui nous fera découvrir les talents artistiques de la jeunesse maghrébine en chants et en art du spectacle.

La présence d’Alexia Laroche Joubert, productrice et animatrice de télévision et actuellement directrice de la Star Academy France, promue directrice des programmes d’Endémol France, n’est pas fortuite, puisqu’elle vient appuyer les efforts tunisiens pour réussir ce défi de taille et apporter un savoir-faire de six années d’expérience. Elle a souligné lors de cette rencontre avec la presse nationale qu’elle a été agréablement surprise de la qualité des préparatifs du château et du plateau, les deux lieux de base de la Star Academy et des bonnes conditions techniques de son et de lumière, essentiels pour la réussite de ce show.

Sa visite est renforcée par la présence de son équipe qui arpente le Maghreb et œuvre pour former l’équipe technique dans des postes nouveaux nécessaires pour ce genre d’entreprise.

Elle affirme que les jeunes Maghrébins retenus pour l’aventure sont très prometteurs et qu’un univers musical nouveau sera un des points forts de cette émission.

Outre le talent des participants, élément essentiel, elle affirme que la Star Academy demande de la rigueur, de l’énergie et de la présence d’esprit qui doivent être présentes pour retenir l’attention du téléspectateur et créer une affinité entre les participants d’un côté et le public de l’autre. C’est là qu’intervient le savoir-faire technique qui fera de ces moments d’apprentissage, d’échange, de musique, de souffrance, de solitude et de complicité, un scénario intéressant qui gardera en haleine le téléspectateur.

Pour les besoins de ce programme, l’équipe de Nesma TV a arpenté les villes du Maghreb à la recherche de ces talents cachés et des profils de futures stars: Tanger, Marrakech, Alger, la Kabylie, Tunis, Sousse, Sfax, Tripoli et bien d’autres coins oubliés, sans ignorer l’apport des Maghrébins en France à qui le concours est aussi ouvert. Un casting qui s’est avéré complexe vu la richesse de notre patrimoine musical et les différents accents et langues de notre grand Maghreb.

La maison «Dar» est presque prête, l’on est à la phase de la décoration et de l’ameublement, le corps enseignant et les membres du jury sont aussi au point et la direction de la Star Academy Maghreb revient à Khadija Mekachar professionnelle du cinéma et de l’audiovisuel.

150 personnes sont en effet recrutées pour les besoins de ce projet.

La Star Academy Maghreb sera-t-elle différente de la libanaise et de la française, se pose-t-on la question ?

«C’est aux étudiants de faire la différence avec leur univers musical qui nous changera certainement de la variété commerciale libano-égyptienne, avec le répertoire bien de chez nous», nous explique Ghazi Karoui. «Quant à la forme, nous voulons tout ce qu’il y a de mieux pour notre public. Nous aspirons à l’excellence et nous œuvrons pour cela», conclut-il.

Asma DRISSI
source: http://www.lapresse.tn

Quad en Tunisie

Raid en quad dans le Sud tunisien

http://www.dailymotion.com/video/xyupt_quad-tunisie-part-iv

10:14 Écrit par Khadija dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quad, tunisie, video |  Facebook |